21e dimanche du temps per annumL'introït Inclina, Domine, aurem tuam emprunt son texte au Psaume 85, versets 1.2.3.4

Tends ton oreille vers moi, Seigneur, et écoute-moi. Sauve ton serviteur, mon Dieu, car il espère en toi. Prends pitié de moi, Seigneur, car je crie vers toi tout le jour. 
Verset :. Réjouis l’âme de ton serviteur, car vers toi, Seigneur, j’ai élevé mon âme.

"Le Seigneur est prié aujourd’hui de se pencher, c'est à dire de montrer sa douceur et sa tendresse : le Destinataire de notre chant est un Dieu enclin. Un Dieu qui ne prête pas seulement l’oreille, mas qui l'incline, ce qui est un  faible bien plus considérable encore... on ne peut écouter sans se pencher , non par simple condescendance, mais par affection. Et comment pourrions-nous demander à Dieu d'incliner son oreille sans incliner la nôtre ? Comment pourrions-nous écouter la Parole de Dieu, sans écouter le son - sans regarder le dessin du son que produit notre propre parole lorsqu'elle énonce la Parole de Dieu ? " (Père François Cassingena-Trévidy dans CHANTE et MARCHE Tome III  P 190)

Cette inclination est porté par une belle musique en mode I (RE-LA) qui nous attire à l'oreille de Dieu et qui nous fait coller l'oreille de Dieu à notre oreille.

Retrouver ici >>> les enregistrements et partitions de ce dimanche
Lire et méditer la Parole de Dieu ici >>>