7ToC DomineInTuaMisericordiaDomine, in tua misericordia 
Seigneur, j'espère en ta miséricorde. Mon cœur met toute sa joie dans ton salut ; je chanterai le Seigneur pour le bien qu'il m'a fait. (Ps 12, 6)
V/. Combien de temps, Seigneur, m'oublieras-tu ? Jusqu'à la fin ? Combien de temps détourneras-tu ton visage de moi ? (Ps 12, 1)

L'introït de ce dimanche emprunte son texte au verset 6 du très court psaume 12, le plus court du psautier. "Le psaume commence par un cri véhément de détresse (verset 1) et se clore sur un chant d'allégresse et de gratitude (verset 6) : ce sont ces deux extrêmes que notre introït a raboutés l'un à l'autre dans sa composition, moyennant  toutefois remplacement de ego autem in tua misericordiapar un vocatif Domine qui désigneclairement l'interlocuteur."
"Aujourd'hui retentit pour la première fois, dans le cycle des introïts du Temps Ordinaire, un mot capital, MISERICORDIA, qui se donnera 4 fois encore à entendre 14e, 22e, 23e et 26e (respectivement dans l'introït Suscepimus, Deus, MISERICORDIAM tuam, l'introït Miserere mihi ...in MISERICORDIA tua,   l'introït Justus es ... secundum MISERICORDIAM, l'introït OMNIA quae fecisti ... MISERICORDIAE tuae). Nous nous souvenons que ce synonyme majeur de Dieu - en particulier du Dieu qu'invoquent nos antiennes dans le langue des psaumes -  a donné son nom au 4e dimanche du Temps Pascal (Introït MISERICORDIA)." (extrait de "Chante et Marche" du Père F. Cassingena-Trévidy, Tome III)

Pour apprendre la mélodie des chants propres de ce dimanche suivre ce lien >>>    
Pour méditer les lectures de ce dimanche suivre ce lien >>>>