2ToC OmnisTerraOmnis terra adoret Te.

Avec l'introït Omnis terra adoret te nous nous baignons encore dans cette "ambiance" d'adoration de l’Épiphanie

"C'est la terre qui chante, mais ce n'est pas un chant de la terre qui s'exhale, avec cet accent indéfinissable de respect et de tendresse où transparaissent à la fois la grandeur du Très-Haut et la joie intense mais toute paisible et intime de l'âme priante. Si l'on jette un regard d'ensemble sur cet introït, on est d'abord frappé par la sobriété de sa forme et la simplicité de sa construction" (Mère Paule-Elisabeth Labat dans Louange à Dieu et chant grégorien, cité par Père François Cassingéna-Trévidy dans Chante et Marche, Tome I, page 271-272)

Et surtout le chant d'offertoire Jubilate Deoun monument du chant grégorien que l'on chante aussi le 5ème dimanche de Pâques. Il est en mode RE-LA avec l'amplification de la deuxième phrase musicale qui reprend le texte de la première phrase musicale. Le grand mélisme sur LATE nous conduit vers les hauteurs.

Retrouver les chants propres de ce dimanche ici >>
Et les lectures ici >>>